Accueil > Millésimes

 
 

Millésimes

L’élevage :

Après les fermentations malolactiques, le vin est débourbé (séparation d’avec les lies) et entonné (mis en tonneaux) dans des fûts de chêne. L’élevage, proprement dit, va commencer et durer entre 18 et 24 mois, durant lesquels les lies fines seront battues (remises en suspension). Un suivi gustatif sera constant durant tout l’élevage.

           

Pourquoi une mise en fût :

Le but n’est pas de faire de la décoction de chêne. Mais un élevage en barrique permet notamment :

L’oxygène traversant le bois, s’enrichit des tannins de chêne et viennent « anoblir » les tannins du vin, les rendant plus souples, plus harmonieux. En fonction, également, du choix de la chauffe des barriques, lors de leur fabrication, les arômes de fruit, de vanille, de caféine… etc… seront mis en évidence.
        

       Cité depuis plusieurs années dans le guide Hachette...

Guide 2013 :  Le 2009 du Château Haut-Pourret, issu à 70% de Merlot, séduit par son bouquet naissant de fruits frais et d'épices. D'une couleur rubis éclatant, au nez délicat mêlant les fleurs blanches et les fruits frais dans une ambiance discrètement boisée. L'attaque, souple et fraîche, est vite relayée par des tanins finement boisés, aux saveurs de café vanille.

Guide 2014 : Le château Haut-Pourret signe un 2010 rubis, au nez fin et bien équilibré entre fruité mûr et boisé, tendance moka. La bouche, à l'unisson, est structurée, ample et harmonieuse, malgré une pointe d'austérité en finale.
           A oublier cinq à sept ans en cave...
 
 Guide 2015 :  Merlot à 70% et Cabernet franc composent ici un 2011 particulièrement bien équilibré. Le nez, fin et charmeur, associe fruits noirs (cassis, mûre), épices et violette. L'attaque révèle un vin riche, suave et charnu, mais sans mollesse, étayé par une solide structure et un boisé noble.
             De beaux arguments pour reposer sagement en cave durant cinq à dix ans...

                                      Prix moyen, départ propriété : 17,50 €
               

    

         A chaque génération, son étiquette ...
       
           
       

          La production moyenne annuelle est de 12 tonneaux, soit environ 14400 bouteilles (1200 caisses de 12 bouteilles), environ 40 Hl / Ha.

          La commercialisation est effectuée auprès de la clientèle particulière directement au château, où le propriétaire sera heureux de vous accueillir.
          Aujourd'hui veuf, Serge LEPOUTRE étant amené à s'absenter, il est recommandé de téléphoner au préalable pour ne pas rater la visite.
                       Mob. : 06 98 84 94 83
 

 

chateau-haut-pourret.com